Retour à la liste

Actualité

mardi 31 janvier 2017

Hippocrate 2.0 : Adecco Medical lance un cycle de conférences sur la santé connectée

Nano-robots, prothèses créées par des imprimantes 3D, montres enregistrant toutes vos constantes… : la santé connectée est la santé de demain. Et ce futur est déjà en marche. Adecco Medical s’est saisi du sujet et a lancé un cycle de conférences à travers la France pour accompagner ses clients dans leur transformation digitale.

QE-ProLe numérique bouleverse le domaine de la santé. Et c’est toute l’organisation des établissements de santé, les métiers et la relation avec le patient qui s’en trouvent profondément modifiés. Comment se préparer à l’e-médecine ? Quels sont les impacts de la santé connectée sur les métiers ? Quel rôle des soignants face à des patients de plus en plus connectés ?

C’est à ces questions que Thibault Vautier, directeur général d’Adecco Medical, propose de répondre. Depuis le début de l’année, il anime un cycle de conférences auprès des établissements de santé et des soignants. A chaque étape de ce tour de France, un expert de la santé numérique apporte son regard. A Lyon, c’est Grégory Pallière, co-fondateur et CEO de irevolution, qui a partagé ses convictions et son expérience internationale dans la e-santé. Pour lui, la santé n’échappera pas à la révolution digitale qui touche tous les secteurs d’activité. Comme il le souligne, « les géants comme Google, Apple, Microsoft investissent des sommes colossales dans ce domaine, c’est un signe ». Celui qui se décrit comme un « hyperactif passionné » complète : « Même si les questions d’éthique et le cadre légal soulèvent quelques freins, la santé connaîtra de très gros changements dans les prochaines années. »

Santé connectée : vers moins de relationnel ?

Aujourd’hui, les patients en connaissent parfois plus que les praticiens. Ils s’informent sur internet, ont des montres connectées et autres applications mobiles qui mesurent leur tension, leur pouls, etc. Un nouveau pouvoir du patient informé et exigeant qui modifiera la relation avec le soignant. Mais alors, plus besoin de médecins ? Bien au contraire, comme l’explique Thibault Vautier : « Au sein de The Adecco Group, nous sommes convaincus que le capital humain est l’avantage concurrentiel de demain. Oui, le numérique bouleverse le domaine de la santé mais, si les pratiques vont changer sous les effets de la robotisation, la machine ne remplacera pas les soignants. Ceux-ci vont au contraire développer leur rôle de conseiller. Même si les patients disposent de toute la technologie pour s’autoanalyser, ils auront besoin d’aide et de conseils éclairés pour faire les bons choix ».

Télécharger le livre blanc sur la santé connectée

37e047beb67dc86ceaf9d3887ae021b9RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR