Retour à la liste

inspiRHations

mardi 28 août 2018

Les soft skills bousculent le recrutement

Dans le cadre de l’opération CEO for One Month, une dizaine de jeunes talents a eu l’occasion de découvrir, le temps d’une journée, le quotidien de dix dirigeants. Parmi eux, Ronan Bolé, Président Amazon France Logistique, revient sur ces instants de partage et souligne l’importance des compétences relationnelles au sein du processus de recrutement.

Laisser sa chance aux jeunes talents

Partenaire de CEO for One Month pour la deuxième année consécutive, Amazon partage la philosophie du programme. En laissant leur chance aux jeunes talents, The Adecco Group leur permet de gagner de l’expérience, d’identifier les enjeux majeurs du monde professionnel et d’obtenir un aperçu précis de leur avenir. Si cette opportunité profite aux candidats de CEO for One Month, elle est aussi bénéfique pour les dirigeants. Les moments d’échange avec ces jeunes talents ont eu l’effet d’une « petite claque » : leur fraîcheur et la maturité de leurs compétences relationnelles appellent à la remise en question et sont extrêmement enrichissantes.

L’impact des soft skills sur le recrutement

Pilier fondateur du processus de recrutement des candidats CEO for One Month, les soft skills, ou compétences comportementales, sont aujourd’hui essentielles. Les méthodes de recrutement doivent ainsi évoluer en offrant une part plus importante à la mesure du savoir-être des candidats.

Chez Amazon, le recrutement s’articule autour de 14 leadership principles, principes-clés dont les soft skills font partie intégrante, au même titre notamment que le droit à l’erreur ou la capacité de rebondir.

 

ut id, efficitur. ut massa sed quis ante.