Retour à la liste

Actualité

vendredi 01 février 2019

Une demi-journée pour découvrir les méthodes de recrutement des personnes en situation de handicap

Comment rédiger un CV qui retiendra l’attention ? Doit-on parler de son handicap ? Comment recrute-t-on de nos jours ? Tels étaient les thèmes abordés fin décembre en présence d’une trentaine de professionnels du monde de l’enseignement venus s’initier aux techniques de recrutement.

Les interrogations de ces professionnels sont en effet nombreuses : tous ne savent pas toujours comment accompagner au mieux dans leur orientation les jeunes en situation de handicap qu’ils suivent. C’est donc pour les aider dans cette démarche que s’est tenue fin décembre cette demi-journée, organisée par la Fondation The Adecco Group et Arpejeh, une association qui accompagne les jeunes handicapés dans leur orientation et insertion professionnelle.

« J’ai particulièrement apprécié cette matinée car elle contribue à rapprocher le monde de l’Education et le monde de l’Entreprise avec un enrichissement mutuel » témoigne Christine Cosnard, Responsable Handicap & Diversité The Adecco Group qui a animé ce temps d’échanges. « Elle nous permet en particulier de partager notre savoir-faire de professionnels du recrutement et d’intermédiaires du marché de l’emploi avec des spécialistes du handicap et de l’enseignement tout en comprenant mieux les difficultés auxquels ils sont confrontés. »

« C’était intéressant et concret » ajoute Nicolas Rivier, Chargé de missions Arpejeh. « La première édition de cet événement avait déjà eu du succès, cette seconde en a eu encore plus, avec 35 professionnels de l’académie accueillis. Nous espérons le réorganiser chaque année et le faire évoluer : il répond à un réel besoin du « terrain » et Adecco est un partenaire d’Arpejeh privilégié et reconnu pour traiter de ces sujets. »

« Pour ma part, j’ai apprécié que cette réunion soit organisée par une entreprise, c’est toujours enrichissant de connaître leur vision et ressenti » complète Stéphanie Grimbert, Coordonnatrice ULIS du collège Boris Vian de Saint Priest.

En conclusion, pour Géraldine Nicollet, Chargée de Missions Fondation, « il s’agissait d’une belle matinée, riche en échanges et partages, avec un seul objectif : aider les jeunes dans leur orientation et insertion. A refaire !  »

            

consectetur dolor libero sem, ut venenatis, nunc Donec