Retour à la liste

Actualité

lundi 15 avril 2013

La Fondation Groupe Adecco et le Comité National Olympique du Sport Français accompagnent Vincent Garos, vice-champion du monde de voile, dans sa reconversion professionnelle

Investi depuis de nombreuses années dans le sport, le Groupe Adecco mène depuis 2005 en coopération avec le Comité International Olympique un programme d’aide à la reconversion professionnelle des athlètes : l’Athlète Career Programme (ACP).

Ce programme a déjà concerné plus de 10 000 sportifs de haut-niveau dans le monde et est décliné dans 25 pays. En France, il se nomme Parcours Athlète Emploi et est conduit par la Fondation Groupe Adecco en collaboration avec le CNOSF (Comité National Olympique du Sport Français).

Fondation Groupe Adecco et Vincent Garos - reconversion professionelle Parmi les sportifs accompagnés dans le cadre du PAE : Vincent Garos, 31 ans…

Vincent Garos est vice-champion du monde de voile (Barcelone 2012), et est arrivé 7ième aux JO de Londres. Né en 1982, Vincent Garos a manifesté très tôt son goût de la compétition et une passion pour la mer.

Il a mené de front carrière sportive, études et carrière professionnelle.

Diplômé d’une licence professionnelle de commerce et d’un DUT Sciences et Génie des Matériaux, il a été en temps partiel technico-commercial puis responsable des ventes pour une entreprise industrielle de 2005 à 2010.

Vincent Garos a dû arrêter cet emploi car cela devenait difficile d’être performant dans le sport et dans l’entreprise en même temps.  Durant 2 ans il s’est remis à plein temps sur son projet sportif avant d’obtenir un contrat avec la Marine Nationale, sur un an, ce qui lui a permis de préparer dans les meilleures conditions les JO de Londres 2012.

Après ces JO, Vincent Garos a choisi d’arrêter sa carrière sportive.

Fondation Groupe Adecco et Vincent Garos - reconversion professionelle « Sportivement, j’avais atteint les objectifs que je m’étais fixés. Mais après 2 ans de préparation olympique intense, j’étais un peu déconnecté du monde du travail, le Parcours Athlète Emploi est arrivé au bon moment. J’ai pu faire un bilan professionnel pour mieux connaître mes compétences et cerner mes objectifs. J’ai pu aussi  m’entraîner pour des entretiens et préparer des rendez-vous d’embauche.  J’ai trouvé que l’accompagnement était très concret, avec des rencontres utiles et productives.  Cela répondait en tout point à mes attentes. »

Cet accompagnement s’est avéré payant : « Je viens d’être embauché par une entreprise du secteur du sport. Je souhaite d’ici à 5 ans devenir responsable commercial. Pourquoi pas ensuite créer ma propre entreprise ? J’ai toujours eu ça en tête aussi. »

Au final, Vincent Garos encourage les sportifs de haut-niveau à suivre le Parcours Athlète Emploi : « Je pense que c’est une démarche qu’il faudrait généraliser à tous les sportifs de haut-niveau s’engageant pour une préparation olympique pour les Jeux de Rio. Trois ans avant, c’est la bonne période pour se poser les bonnes questions sur son avenir extra sportif. »

eleifend quis Lorem nunc libero et, lectus massa justo facilisis