Retour à la liste

Labho

jeudi 13 juin 2019

Observatoire des trajectoires professionnelles 2019, conférence du 11 juin 2019

Quelles sont les nouvelles trajectoires professionnelles ? Découvrez les résultats du 4ème Observatoire !

10 millions de personnes ont changé de carrière en 2018 : formation, accompagnement et orientation seraient la clé d’une transition réussie. C’est l’une des informations qui ressort du 4ème Observatoire des trajectoires professionnelles initié par le Lab’Ho, en partenariat avec le groupe IGS, LHH Altedia et le LISPE. 

Mardi soir, le 11 juin, avait lieu à Paris la conférence de sortie du rapport de l’Observatoire 2019, en présence de François Moreau, président du cabinet de conseil LHH-Altedia, Roger Serre, délégué général et co-fondateur du Groupe IGS et Bruce Roch, directeur RSE et Solidarités The Adecco Group.

Dévoilant les résultats attendus par les acteurs de l’emploi et de la formation, la 4ème édition de l’Observatoire s’intéresse aux actifs face à la transformation des métiers et des compétences, qui nécessite d’être anticipée. Dans ce cadre de cette étude, 1000 actifs en poste ont été interrogés par Ipsos pour savoir si ces mouvements importants du marché préparent réellement l’avenir.

Pourquoi les trajectoires professionnelles sont en hausse pour la première fois en quatre ans ?

L’interprétation de la qualité de ces transitions dynamiques peut être double entre sécurisation des parcours professionnels des actifs occupés préparant leur avenir ou mouvements conjoncturels liés à une reprise du marché de l’emploi.

Les changements technologiques auraient-ils un impact sur l’emploi ?

Il y a encore du chemin à parcourir pour que chacun mesure l’impact de la transformation sur son emploi.

  • Seuls 16% des actifs des CSP (catégories socio-professionnelles) les moins qualifiées et des plus de 40 ans ont conscience des futurs changements ;
  • 17% seulement envisagent la formation professionnelle pour se former à un nouveau métier.

Le compte personnel de formation (CPF) est-il connu et utilisé ?

L’Observatoire s’est également penché sur les impacts de la réforme de la formation professionnelle dans le cadre de la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Parmi les personnes en poste interrogées :

  • 70% envisagent une formation pour faire évoluer leur carrière ;
  • 42% a accédé à une formation en 2018, 3 fois sur 4 sur le temps de travail ;
  • Seuls 9% savent comment avoir recours aux dispositifs de financement en autonomie ;
  • 31% ont ouvert leur CPF en ligne en 2018 ;
  • 7,2% ont bénéficié d’une formation dans ce cadre ;
  • 1 sur 4 ignore toujours ce qu’est le CPF.

Entretien professionnel satisfaisant mais qu’en est-il de l’accompagnement et de la formation ?

Le besoin d’accompagnement et d’orientation est élevé parmi les actifs qui plébiscitent d’ailleurs les initiatives y répondant. Ils ignorent pourtant comment trouver l’information par eux-mêmes. L’entretien professionnel est satisfaisant mais les résultants de l’étude mettant en lumière la méconnaissance des dispositifs tels que le CEP et le CPF interrogent sur la qualité dudit entretien.

S’agissant de l’accompagnement et l’orientation au-delà de la formation professionnelle, les résultats de cette 4ème édition indiquent que parmi les actifs :

  • 35% des actifs ont bénéficié d’un entretien professionnel en 2018, soit une hausse de 5 points sur un an et 80% d’entre eux se disent satisfaits de cet entretien ;
  • 60% estiment ne pas être suffisamment informés sur les métiers et secteurs porteurs d’emploi ;
  • Seuls 6,7% savent ce qu’est et comment fonctionne le conseil en évolution professionnelle (CEP).

Liens utiles

Consulter l’infographie de l’Observatoire en cliquant ici.

Lire le rapport d’étude complet ici.

risus id Aenean Donec ut dolor Praesent justo dolor.